LE RESPECT

ASTUCES :
Bricolage - Jardinage - Maison - Santé

SITES INTERESSANTS
Sites intéressants "Non sponsorisés"

GALERIE PHOTOS :
Souvenirs divers en images

HÔTELS ET RESTAURANTS
Sponsoriés et non sponsorisés

Attentif, à l'écoute, patient, sans jamais donner l'impression d'appartenir à une "caste"  par rapport à un individu lambda, j'ai  immédiatement ressenti une empathie indéniable de ce spécialiste envers ses patients.

Un regard plein de compréhension, une voix chaleureuse et réconfortante, une attitude bienveillante.

Si tant est que j'ai éprouvé le besoin d'être réconforté et tranquillisé avant l'opération, qui, de surcroît devait se dérouler en deux étapes à 72 h d'intervalle; tout, dans cette visite  pouvait rassurer.

Lorsqu'arriva le jour de mon admission, vers 6h du matin, et contrairement à l'autosatisfaction affichée sur le répondeur de l'établissement, c'est d'une voix monocorde et déshumanisée que l'on me dit d'aller en salle d'attente et d'attendre que nom numéro fut appelé pour me diriger - seul - vers l'antichambre du bloc opératoire.

N'ayant aucun crainte de quelque nature que ce soit quant au fait de me faire opérer, (J'ai l'habitude de dire que je vais me faire opérer dans le même état d'esprit que lorsque je vais au restaurant et ce, sans aucune forfanterie de ma part) la "procédure" mise en oeuvre pour l'accueil des patients, n'est pas popre à rassurer. Il me semblerait plus rassurant qu'une infirmière vienne acceuillir le patient pour le conduire  à la salle d'attente  préliminaire.

Cette salle d'attente  spacieuse, meublée de sièges confortables, m'a paru parfaitement adpatée à son  but.

Après une attente relativement courte, une infirmière vint  me chercher pour me conduire à son bureau afin d'établir le check-up  de vérification des renseignements préalablement enregistrés étaient toujours d 'actualité.

Pour ce qui me concerne, oubli de ma part ou de l'anesthésiste lors des visites préalables.

J'avais bu un verre de jus d'orange "avec pulpe" alors qu'il avait été bien précisé que je pouvais boire du liquide jusqu'à 2h avant l'opération.

De ce fait, l'infirmière prit le temps d'en informer l'anesthesiste. De fait, elle m'informa que mon admission au bloc serait retardée et, in fine, le retard ne fut que d'un quart d'heure.

Passage à la salle de "préparation" et déshabillage pour enfiler la blouse et les sous-vêtements "bloc".
Dire que l'accueil est sympa serait une caricature..
La "charmante" préposée me donna un "portant" comportant une panière pour y déposer des objets tels que téléphone, porte feuille, etc... et recouverte d'une housse.blanche

"Voilà", déshabillez vous, mettez vos vêtements là-deans et et enfilez la blouse !

J'étais habillé avec une "parka"... Comme on ne doit rien mettre de visible, il était impératif de mettre cette parka sur le portant après en avoir retiré la housse ! Ce à quoi je m'occupai.. Mais la "charmante" préposée, arriva tel un bolide des 24 h du Mans: Non, il faut la mettre dedans..

Désolé, mais je n'y arrive pas....

Vous savez pas faire !
Mais c'est impossible !
Comment impossible ? Regardez là, dans cette housse,  il y  un manteau de fourrure !
J'écarquillai les yeux.. Un manteau de fourrure ? Mais comment faites vous ?,
Ni une, ni deux, elle prit me affaires (parka, pantalon,tee-shirt, pull-over, chaussettes etc) et en un tour de main, elle fourra l'ensemble dans cette housse comme s'il s'agissait d'un sac poubelle..

J'en suis resté pantois, mais aussi assez furieux !

Elle considère vraiment les vêtements des patients comme de vulgaires chiffons!
J'ose espèrer que ses collègues ont un peu plus de considération et de conscience professionnelle que la personne à laquelle j'ai eu affaire.
Un conseil : si d'aventure vous vous faites hospitaliser à la Clinique de la Sauvegarde, mettez des vêtements qui ne craignent rien ! Surtout pas tissus fragiles ni "plissés"... Sinon, gare au défroissage!

 

L'entrée en salle de bloc opératoire fut particulièrement bien accompagnée, contrairement aux différentes phases préalables.
Tout est fait pour rassurer le malade.
Depuis le franchissement de la porte jusqu'à ce que je sois "anesthésié".
Je me dois d'insister sur l'attention toute particulière de l'infirmière chargée de gèrer le protocole. Des gestes d'une extrême délicatesse, et des mots pleins de gentillesse et de réconfort. Je dirai, avec une petite pointe de mauvaise foi, qu'elle m'agacait dans la mesure où je n'avais aucunement besoin de d'être rassuré.

J'avais le sentiment d'être un bébé que sa maman tentait de faire dormir en lui racontant des histoires...

Cela dit J'étais "bien", allongé confortablement, complètement détendu, calme, reposé après une bonne nuit de sommeil, je n'aspirais qu'à une chose: m'endormir...Ayant une confiance totale dans la compétences des chirurgiens qui devaient m'opérer...

Black out..... Jusqu'à mon réveil en douceur
Peu de temps entre le moment où j'ouvris les yeux et l'arrivée d'une infirmière pour me demander si tout allait bien.

Retour dans ma chambre...Où la routine s'installa entre prise de tension, et de température, piqûres d'anti coagulant, etcouammou
Après la qualité dess"accueils" dans les différents services de la clinique (Préadmisson,  pré-accueil au bloc- déshabillage -anesthésie) en forme de montagnes russes, j'étais un peu sceptique quant à la suite de mon séjour.

Je  fus agréablement surpris, je dirai même très surpris à quelques exceptions près.
En fait, ne connaissant pas l'organisation des services hospitaliers, je ferai un distingo entre les infirmières, les aide-soignantes, les femmes de ménage et les prsonnes affectées aux repas.

Je dois dire que les prestations des infirmières furent parfaites !
J'ai été en contact avec  un nombre relativement important d'infirmières durant mon séjour.  (Plannings que je déplore un peu) et je dois les féliciter chaleureusement pour leur travail. Toutes ont fait preuve d'une très grande conscience professionnelle.

Malgré tout, trois d'entre elles m'ont laissé une impression particulière. Sans doute parce que nous avons davantage échangé et parce qu'elles "dégageaient" une personnalité particulière
Je ne peux malheureusement pas les nommer car je n'ai tout simplement ni leurs noms, ni leurs prénoms, mais elles se reconnaîtront facilement si d'aventure elles lisent ce témoignage.

Il est évident que l'ordre dans quel je les cite ne reflète aucunement une préférence envers l'une ou l'autre. je les ai très appréciées sans préférence aucune.

Je pense à une infirmière assez remarquable physiquement par sa coupe de cheveux blonds très courts et "en brosse"
Nous avons discuté  de l'actualité "inflationniste" et des messages "anxiogènes" diffusés par les medias. Très passionnée par son métier. Il s'est avéré que, malgré la différence de génération, nous partagions un certain nombre de points de vue sur l'actualité.

Ceci sans qu'elle néglige son travail à aucun moment

La seconde dont j'ai gardé un excellent souvenir portait un bandana.
Bien qu'en désaccord sur la façon dont évolue notre société, je reconnais qu'elle m'a fait évoluer - partiellement - sur ma vision de notre environnement et l'influence de certaines religions

La troisième tout aussi compétente que ses collègues n'a pas hésité à évoquer son métier avec beauoup d'enthousiasme. Nous avons pu évoquer les surcharges de travail auxquelles le personnel est soumis dans certains établisements hospitaliers.

J'ai ressenti de sa part une très grande proximité et beaucoup d'empathie avec les patients dont elle a la charge.
Cette empathie se reflète dans  ses gestes et sa façon de travailler  Un geste anodin que j'ai remarqué également de sa part

A cha

 
Femme de menage St Symphorien de lay Histoire du couteau
anesthesiste casse p^çeds
portant porte de prison
Maryse MOUA impersonnelle

Lorem ipsum

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed molestie scelerisque ultrices. Nullam venenatis, felis ut accumsan vestibulum, diam leo congue nisl, eget luctus sapien libero eget urna. Duis ac pellentesque nisi.

Sed molestie

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed molestie scelerisque ultrices. Nullam venenatis, felis ut accumsan vestibulum, diam leo congue nisl, eget luctus sapien libero eget urna. Duis ac pellentesque nisi.

Diam Leo

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed molestie scelerisque ultrices. Nullam venenatis, felis ut accumsan vestibulum, diam leo congue nisl, eget luctus sapien libero eget urna. Duis ac pellentesque nisi.

Testimonials

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed molestie scelerisque ultrices. Nullam venenatis, felis ut accumsan vestibulum, diam leo congue nisl, eget luctus sapien libero eget urna. Duis ac pellentesque nisi.

123 Road FooBar

Space Country, 12345 World

@email

Contact us

123 456 789

Phone number

Site made by Rhône Alpes Multimedia - Copyright https://www.rhonealpesmultimedia.fr © 2023